Site entièrement dédié aux
personnes sourdes
et à leur entourage.

Infos surdité Toutes les infos sur la surdité

Suivre une formation d’interprète LSF : un métier particulier

Le

Vous vous demandez comment devenir interprète en Langue des signes française ? Quelles compétences il vous faut ? Et où peuvent bien se cacher les écoles d’interprètes en LSF ?

Chouette coïncidence, chez Waliceo, nous nous sommes posées les mêmes questions.

Quel cursus pour les interprètes en LSF ?

Vous et la Langue des signes, c’est une affaire qui roule. Du coup, vous êtes vraiment motivé pour en faire votre métier. Après avoir exploré les débouchés des métiers du social et de ceux de la santé, vous avez fait votre choix. Et que ce soit pour un début de carrière, une réorientation ou une spécialisation professionnelle, vous devrez en passer par un master en interprétariat LSF, comme celui proposé par l’Université de Rouen ou de Lille 3.

D’autres écoles d’interprètes LSF existent à Paris 3 La Sorbonne et à Paris 8 Vincennes. L’académie d’Aix-Marseille a également ouvert un Master ILS à la rentrée 2014.

Et si vous avez déjà votre diplôme d’interprète LSF, vous pouvez vous spécialiser avec des stages de professionalisation «Interprétation français - LSF et justice» et «Interprétation français - LSF en milieu médical».

Signe que les mentalités évoluent, le pôle hospitalier de Marseille propose une formation «Dire la santé en LSF» à l’attention de son personnel soignant qui accueille des personne sourdes.

Une affaire de déontologie

L'interprétariat en LSF est un métier très particulier qui vous amènera à travailler dans des contextes très différents : milieu judiciaire ou médical, services sociaux, enseignement, tourisme… En tant qu’interprète diplômé, vous serez aussi amené à assister à des situations intimes et délicates, comme lors d'une annonce d'un cancer ou d'un jugement de tribunal.

Devenir interprète LSF, ça s'apprend ! Il faut savoir passer d'une langue à l'autre sans jamais prendre de libertés : il faut interpréter tout ce qui se dit même si les propos sont sexistes, diffamatoires ou à l'opposé de vos idées et valeurs. Autant de raisons pour lesquelles les interprètes se conforment strictement à un code déontologique dont les 3 règles clés sont :

  • la fidélité du message,
  • la neutralité du discours,
  • le secret professionnel.

Quelle différence avec une formation de traducteur LSF ?

Souvent confondus, l’interprétariat et la traduction sont pourtant deux métiers différents. Traduire, c’est transposer ce qui a été écrit dans une langue A vers une langue B. L’interprète, lui, transpose oralement un discours – eh oui, la LSF est assimilée aux langues orales –.

Toulouse 2 Le Mirail est l’une des rares universités à proposer un Master spécifiquement orienté vers une formation de traducteur LSF.

N’hésitez pas à consulter le site www.afils.fr, le site d’informations de référence sur les métiers d’interprètes et de traducteurs.

Partager
SEBASTIEN Giozzet
SEBASTIEN Giozzet . Il y a un an
Bonjour,

Attention ! Même si le projet est en gestation depuis de nombreuses années, l'université d'Aix-Marseille n'a -à ce jour- JAMAIS ouvert de Master d'interprétation français-LSF (malgré ce qu'on pourrait croire à la lecture de la plaquette en ligne...).
Cette petite modification faite, votre article est super ;)
à découvrir aussi
Festival Clin d’Oeil : la culture sourde fait son show

Festival Clin d’Oeil : la culture sourde fait son show

Le 18 juil. 2017 à 12h09

2 ans que nous attendions cette nouvelle édition du festival de la culture sourde à Reims ! Accessible à tous, et pour tous : théâtre de rue, cinéma, spectacles vivants, ateliers enfants… Et Waliceo était là !

Lire la suite
Cancer et surdité, le combat de l’association François Giraud

Cancer et surdité, le combat de l’association François Giraud

Le 22 juin 2017 à 15h57

L’association François Giraud a été créée le 3 janvier 2015, en hommage à François Giraud, décédé d’un cancer. Son combat contre la maladie, qu’il a raconté sur les réseaux, a permis de témoigner[...]

Lire la suite
Du high-tech pour ressentir la musique !

Du high-tech pour ressentir la musique !

Le 13 mars 2017 à 14h38

Il ne se passe pas un jour sans qu’une innovation technologique ne voie le jour. Et parfois, c’est au service du handicap. C’est pourquoi, on vous fait découvrir aujourd’hui de nouveaux vêtements et accessoires qui aideraient les personnes sourdes à mieux ressentir[...]

Lire la suite