Site entièrement dédié aux
personnes sourdes
et à leur entourage.

Infos surdité Toutes les infos sur la surdité

Furahaa Break, un salon de thé en langue des signes

Le

Un nouveau salon de thé au concept original devrait bientôt ouvrir en région parisienne à Maisons-Alfort. Tenu par des sourds et favorisant ainsi leur insertion professionnelle, il aura pour particularité de proposer uniquement des snacks végans (du végétalien). Waliceo vous présente le Furahaa Break, ainsi que d’autres établissements de ce type, qui favorisent l’embauche des personnes sourdes.

Ces restaurants et salons de thé sont avant tout des lieux d’échange où les sourds peuvent se rencontrer facilement pour parler en langue des signes, et les entendants rencontrer des personnes sourdes.

Un projet visant l’insertion professionnelle des sourds

Au sein de la communauté sourde, l’emploi est un vrai sujet d’inquiétude. Le taux de chômage y atteint 50 à 60%, contre 10% de la population française. Qu’en est-il de l’obligation des entreprises de plus de 20 salariés d’embaucher au moins 6% de personnes handicapées ? On peut se poser la question. L’insertion professionnelle des personnes handicapées doit être une priorité. Arthur Devillers, sourd à l’initiative du projet Furahaa Break, l’a bien compris. Deux tiers du personnel de son salon de thé sera malentendant ou sourd. Il espère déjà développer un réseau de franchises et ainsi encourager l’emploi des personnes sourdes et casser les préjugés.

La langue des signes au coeur des restaurants

En temps normal, les personnes sourdes doivent s’adapter aux entendants et redoubler d’efforts pour communiquer. Dans ces restaurants où on emploie une majorité de serveurs sourds, les codes sont inversés. A San Francisco, au restaurant Mozzeria, par exemple, les clients sourds peuvent poser des questions sur la composition des plats et engager facilement la conversation avec les serveurs. Même chose au Népal, au “Bakery Cafe”, qui rencontre un vrai succès.

Pour les entendants, c’est un peu plus compliqué. Ils doivent se faire comprendre en langue des signes pour commander. Comment ça fonctionne ?

  • Sur les murs du Café Signes à Paris, les signes de l’alphabet LSF (appelé “dactylologie”) sont affichés. Il y a aussi des livrets sur les tables avec les signes à utiliser pour commander boissons et plats aux serveurs sourds ;
  • Même principe au Coffee & Signs (ancien 1000 & 1 Signes), que Waliceo a d’ailleurs rencontré au Festival Clin d’Oeil 2015 à Reims ;
  • Au Furahaa Break, les signes utiles pour passer vos commandes seront diffusés sur un grand écran.

Pas d’inquiétude si vous avez des difficultés à signer, surtout les premières fois, vous pourrez toujours passer par l’écrit. Ces établissements sont avant tout des lieux d’échanges et de partage. C’est une expérience enrichissante, n’ayez pas peur de rentrer dans un de ces Café signe !

Sophie Desgain

Articles liés

Partager
Pour laisser un commentaire, connectez-vous Aucun commentaire pour l'instant
à découvrir aussi
Du high-tech pour ressentir la musique !

Du high-tech pour ressentir la musique !

Le 13 mars 2017 à 14h38

Il ne se passe pas un jour sans qu’une innovation technologique ne voie le jour. Et parfois, c’est au service du handicap. C’est pourquoi, on vous fait découvrir aujourd’hui de nouveaux vêtements et accessoires qui aideraient les personnes sourdes à mieux ressentir[...]

Lire la suite
"L'âme du silence", la revanche de Magali Ethuin

"L'âme du silence", la revanche de Magali Ethuin

Le 01 mars 2017 à 16h45

Magali Ethuin a publié en décembre son premier roman “L’âme du silence”. Son livre n’est pas une autobiographie car certains évènements ont été modifiés, mais on y retrouve son parcours médical et les difficultés auxquelles elle a dû faire face.

Lire la suite
Ava, une application sourd friendly qui arrive bientôt en France !

Ava, une application sourd friendly qui arrive bientôt en France !

Le 27 janv. 2017 à 16h27

Ava est une application qui permet aux sourds de participer aux discussions à plusieurs grâce à la retranscription en temps réel des conversations sur leurs smartphones. Elle a été créée par Thibaut Duchemin, un jeune français de 25 ans, et[...]

Lire la suite