Site entièrement dédié aux
personnes sourdes
et à leur entourage.

Infos surdité Toutes les infos sur la surdité

Dépister la surdité chez bébé : le test précoce controversé

Le

La surdité touche près de 800 enfants à la naissance chaque année. Grâce au dépistage, 50% des enfants sourds devraient être diagnostiqués. C'est tout l'enjeu du test précoce obligatoire mis en place depuis avril 2012.

A priori, avoir rendu le test de dépistage de la surdité chez le nourrisson obligatoire, est une bonne chose. Mais c’est un sujet controversé dans la communauté sourde et chez les personnes sensibilisées.

Dépistage de la surdité chez bébé : les enjeux

Ce dépistage est réalisé durant les 2 premiers jours de vie de l’enfant. Il « permet une détection précoce puisque près d'un enfant sourd sur 2 n'a pas de facteurs de risque*. Et c'est un enjeu capital car [dès] les premiers mois de la vie, la stimulation auditive entraîne l'activation de certaines aires cérébrales », souligne le Dr Loundon, chef de service d'audiophonologie infantile à l'hôpital pour enfants Armand Trousseau.

Un trouble auditif dépisté tardivement, c’est autant d'obstacles au développement, à l'acquisition du langage, à l'éducation…

La surdité : un “handicap” qui fait peur

C’est un fait établi, l'audition de l'enfant est moins surveillée que la vue ou la dentition selon un sondage Ipsos de février 2013. La moitié des parents ne connaît pas les conséquences d'un déficit auditif. « Les prothèses auditives font peur » explique Alain Tonnard, le PDG d'Audika. Plus de 80% des personnes sondées estiment qu’elles véhiculent une image négative. Elles sont synonymes de rejet de la part des autres et d’isolement. Or, la plupart des enfants avec des troubles auditifs les ont bien avant l’acquisition du langage (surdité prélinguale), voire à la naissance.

Pour lutter contre cette surdité infantile, le dépistage précoce obligatoire a été mis en place en avril 2012 dans toutes les maternités.

Comment détecter la surdité chez le nouveau-né

Il existe différents tests pour dépister ces problèmes dès la naissance :

  • la simple réponse aux stimulations vocales (observation) ;
  • les PEA automatisés (réponses de la cochlée et des centres nerveux grâce à des électrodes collées sur le front et derrière les oreilles) sont les plus utilisés à l'hôpital ;
  • les tests par oto-émissions acoustiques (étude des vibrations de la cochlée qui subit une stimulation acoustique) ;
  • l'électrocochléogramme est peu utilisé (nécessite une anesthésie générale), à moins que l'on suspecte une surdité qui touche le système nerveux central.

En conséquence, l’équipe médicale pourra proposer aux parents d’appareiller l’enfant et d’être rapidement suivi par un ORL.

Un test controversé

Au-delà de se positionner pour ou contre appareiller un enfant lorsque d’autres choix sont possibles, la polémique est principalement due à la fiabilité de ces tests, ou les faux-positifs et les faux-négatifs ne sont pas rares. C’est donc un grand moment d’angoisse pour les parents. Ils se focalisent sur ce qu’ils voient comme un handicap potentiel, au lieu de profiter pleinement de leur bonheur et de construire cette fameuse relation mère-enfant... Un moment difficile à passer pour tous !

De nombreux parents ne sont pas contre, mais pensent que ce test survient trop tôt à la naissance, ce qui augmente les risques d’erreurs. Le CCNE considère que la période idéale pour ces tests et après le 3e jour et jusqu’au 28e. Mais les femmes ont en général déjà quitté la maternité à cette période.

Enfin, sachez que ce test est obligatoirement proposé, mais que vous êtes libre de l’accepter ou non.

Delphine Santini

* Les facteurs de risque identifiés par l'ANAES sont : un poids de naissance ≺ 2 kg ; un Apgar ≼ 3 à 1 mn ou ≼ 6 à 5 mn ; une détresse ventilatoire avec ventilation > 5 jours ; hyperbilirubinémie > 300-350 µmol/l ; infection fœtale (toxoplasmose, rubéole, cmv, herpès, syphilis) ; aminosides fin de grossesse ou néonatal > 5 jours ; méningite bactérienne ; troubles neurologiques centraux ; antécédent familial de surdité ; malformations cervico-faciales et polymalformations (source : Doctissimo).

Partager
Pour laisser un commentaire, connectez-vous Aucun commentaire pour l'instant
à découvrir aussi
Festival Clin d’Oeil : la culture sourde fait son show

Festival Clin d’Oeil : la culture sourde fait son show

Le 18 juil. 2017 à 12h09

2 ans que nous attendions cette nouvelle édition du festival de la culture sourde à Reims ! Accessible à tous, et pour tous : théâtre de rue, cinéma, spectacles vivants, ateliers enfants… Et Waliceo était là !

Lire la suite
Cancer et surdité, le combat de l’association François Giraud

Cancer et surdité, le combat de l’association François Giraud

Le 22 juin 2017 à 15h57

L’association François Giraud a été créée le 3 janvier 2015, en hommage à François Giraud, décédé d’un cancer. Son combat contre la maladie, qu’il a raconté sur les réseaux, a permis de témoigner[...]

Lire la suite
Du high-tech pour ressentir la musique !

Du high-tech pour ressentir la musique !

Le 13 mars 2017 à 14h38

Il ne se passe pas un jour sans qu’une innovation technologique ne voie le jour. Et parfois, c’est au service du handicap. C’est pourquoi, on vous fait découvrir aujourd’hui de nouveaux vêtements et accessoires qui aideraient les personnes sourdes à mieux ressentir[...]

Lire la suite